Informations pratiques pour un séjour a Hong Kong

Informations pratiques pour un séjour a Hong Kong

octobre 29, 2018 Non Par Lorraine

Vous pourriez aussi aimer :

La résidence HH World Ltd Apartamentos Altamira Club Tenerife

Guide pratique pour se rendre a Hong Kong

Aucun visa n’est exigé des ressortissants des pays de l’Union européenne, en cas de séjour de moins de trois mois. Il suffit d’être muni d’un passeport en cours de validité (+un mois à compter de la fin du séjour) et d’un billet aller/retour ou d’une extension, pour pénétrer sur le territoire hongkongais. Sur place, il vous faudra remplir un formulaire, avec mention de vos dates d’arrivée et de départ, à présenter aux douanes en même temps que votre passeport.

Pour tout séjour combiné avec la Chine, prévoir une validité minimum de 6 mois au-delà de la date de retour et l’obtention du visa chinois.

Aucune vaccination n’est exigée pour les voyageurs en provenance d’Europe. la mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite (DTP) est recommandée en incluant rubéole-oreillons-rougeole (ROR) chez l’enfant ; la vaccination antituberculeuse est également souhaitable. les vaccinations contre la fièvre typhoïde et les hépatites virales A et B peuvent être recommandées.

Les meilleurs mois vont d’octobre à décembre ; jours plus ensoleillés et taux d’humidité le plus faible. De mai à septembre, chaud et humide, avec pluies et parfois des typhons.

Pour un vol Paris-Pékin, il faut compter un minimum de 11h40min.

Il y a un décalage horaire de + 6h en été, +7h en hiver.

Le cantonnais et l’anglais sont les deux langues officielles. Cependant de plus en plus de personnes parlent également le mandarin.

La monnaie est le dollar de Hong Kong (HKD). Il est divisé en 100 cents.

1€ équivaut à 9,10HKD

Hong Kong dispose d’un réseau de transports en commun à la fois pratique et accessible même si le meilleur moyen de découvrir la ville est de le faire à pied.

La ville possède deux réseaux ferroviaires ultramodernes : le « MTR » (Mass Transit Railway) dessert les grands secteurs urbains. Le « KCR » (Kowloon-Canton Railway) est un train de banlieue qui assure également une liaison longue distance avec la Chine continentale.

La carte magnétique prépayée Octopus qui se débite à chaque passage du montant du trajet effectué est indispensable.

De très nombreux bus, souvent des « double-deckers », héritage de l’époque anglaise, ainsi que des tramways à l’impérial, sillonnent également la ville.

Pour circuler entre les différentes îles (234 au total !) de nombreux ferries assurent les liaisons quotidiennes. Ne pas oublier, pour le souvenir, de prendre au moins une fois le célèbre Star Ferry, qui fait constamment la navette entre l’île de Hong Kong et la presqu’île de Kowloon, en traversant le Victoria Harbour.

Les taxis sont nombreux et bon marché, mais la circulation, compte tenu de l’exiguïté du territoire, est souvent congestionnée. Il existe 3 couleurs de taxis en fonction de leur destination, rouge pour l’ensemble du territoire, vert pour les nouveaux territoires et bleu pour l’île de Lantau.